Le divan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le divan

Message  Admin le Mar 13 Nov - 1:29

"carile" Sinon, il y a le mental. Et c'est très intéressant de se pencher sur ce
que nous dit Mitzi sur le pourquoi de la PCA. Nous sommes tous là sur
ce forum pour en parler.

Oui carile, le mental. on ramène tout au mental. Je ne pense pas que l'on soit 300 tarés en France qui se détruisent à l'insu de leur plein gré. Quoi que, mais alors dans ce cas, il va falloir fouiller grave dans nos tites têtes.

Aurions nous à ce point envie de nous détruire ou de faire comprendre autour de nous que l'on souffre ? vaut mieux 1 bonne boite de comprimé pour en finir dans ce cas et ce ne n'est pas ce qui manque dans notre cas Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy.

on devrait peut être créer une rubrique " Le divan "

Je plaisante bien sur car si on n'a pas le moral de temps en temps c'est parce que l'on souffre de ne plus en voir la fin de cette maladie. bon j'arrête car je tourne en rond.

Bonne nuit philosophique. Joël


Dernière édition par le Mer 14 Nov - 0:43, édité 1 fois
avatar
Admin
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 394
Age : 58
Localisation : Honfleur
Loisirs : jardin, piscine
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Je dors, mes neuronnes tounent au ralenti
douleurs du moment: çà va depuis que je suis à 15 mg

Voir le profil de l'utilisateur http://asso.orpha.net/AFPCA/cgi-bin/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  llic le Mar 13 Nov - 2:18

Mais ce n'est pas une histoire d'être taré !!!!!! lollllllllllll ! des gens tarés hélas y'en a un paquet, et c'est pas eux-mêmes qu'ils rendent malades, ils font du mal ailleurs par contre. Non, c'est en nous, des traumatismes de notre enfance par exemple, notre naissance, le pourquoi nous sommes là, des poids que nous portons qui ne nous appartiennent pas, dont nous n'avons pas conscience. Pourquoi nous autodétruisons nous ? Qu'est-ce qui nous ronge ? A chacun sa réponse et son chemin pour la trouver, moi j'y suis peut-être arrivée avec la psychogénéalogie et le décodage biologique, j'ai peut-être trouvé le pourquoi, je dis peut-être car bien-sûr c'est l'avenir qui le dira !!!!! alors rdv à mes 100 ans, où je vous dévoilerai si c'était bien ça !!!!

Si vous n'aviez pas la maladie, personne ici ne souffrirai moralement alors ???? tu n'as rien d'autre que la maladie comme souffrance Joël ? moi si, moralement j'ai toujours souffert, et ce n'est pas du tout cette maladie qui n'en finit pas qui me torture. Si je ne l'avais pas j'aurais autre chose, car mes problèmes faut qu'ils sortent quelque part !!!!

Allez bonne nuit ! et le coin divan pourquoi pas ? Peut-être qu'on trouverait le point de départ comme ça ! moi je l'ai trouvé, peut-être !!!! sur un coin divan chez ma psy !!!!

Bonne nuit tout le monde !

Christine
avatar
llic
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 549
Age : 59
Localisation : fuveau
Loisirs : animaux, nature, lecture, broderie
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur:
douleurs du moment: mal nul part

Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com/Corbeille-f2.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  carile le Mar 13 Nov - 11:51

Coucou à tous,

Je me rends compte qu'on a débordé sur le thème "bienvenue à Virginie". Bubu ou Joël, vous qui savez déplacer les messages, ne pourrait-on les mettre sur "le coin de pipelettes" ?
On pourra continuer à discuter sur ce thème.
Il est tout à fait normal que tout le monde ne ressente pas les choses de la même façon et chacun peut l'exprimer. Je pense aussi que les femmes sont plus enclines d'une façon générale à essayer de puiser des ressources dans leur mental et à consulter s'il le faut. Encore faut-il tomber sur la bonne personne... La démarche n'est pas toujours facile et tout le monde n'en éprouve pas le besoin. (J'en connais un, vous m'aurez compris Razz ).

Que cette journée soit belle pour tous et courage pour ceux qui travaillent flower

Carile
avatar
carile
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Bouc Bel Air (Aix en Provence)
Loisirs : ordinateur, cinéma, lecture, musique, randonnées, nature et jardinage, voyages, animaux...
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur:
douleurs du moment: çà va pas trop mal aujourd'hui

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  pilou le Mar 13 Nov - 15:09

ouh là là que de choses !!!
Pour l'infection il y a bien sûr un lien évident avec l'immunosupresseur, je tremble dès que l'on parle de la varicelle, de la grippe, herpès... et avec deux petits bouts de 4 1/2 ans et 7 ans ce n'est pas toujours facile à gérer. Mon ORL m'a expliqué que nous sommes des sujets très exposé aux infections du fait des traitements qui altère énormément notre système immunitaire.
Au début de la maladie je faisais des surinfections bronchiques avec presque 40° de température. L'endoxan m'a "sauvé" ainsi que l'imurel par la suite.
Mais évidemment comme on le dit le moral est essentiel, et sur les origines et le pourquoi du comment je pense aussi qu'il y a peut-être un "facteur psychologique". Attention c'est une idée purement personnelle Wink .
Je pense toujours aujourd'hui que ma maladie a été déclenchée à cause de mon travail et l'attente de ma nomination et une formation assez lourde à gérer par la suite. J'avais des relations assez compliquée avec une belle soeur ce qui n'a pas arrangé les choses.
Même si j'ai mis les choses à plat plusieurs fois, même si je pense extérioriser pas mal de choses, notre corps souffre de tous cela.
Autre chose, à l'époque je construisais mais maison et je me suis aussi demandé si les composants des matériaux n'étaient pas aussi mis en cause. D'après les médecins non, mais avez-vous vu ou lu les reportages sur la "maison empoisonnée" ?
Bonne journée
Virgine

Dites-moi si je ne suis pas dans la bonne rubrique Smile
avatar
pilou
frémissement de discours
frémissement de discours

Nombre de messages : 95
Age : 42
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 11/11/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patiente atteinte de PCA
humeur: Toujours de bonne humeur !!!
douleurs du moment:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  BABOU 31 le Mar 13 Nov - 16:55

Coucou,

Pour répondre à Carile, je pense que nous devrions être sur le "100%PCA"....mais bon, ne va répondre quand même à Pilou.

Etant sous REMICADE (Anti TNF), j'ai les recommandations de mon prof à chaque fois :"ATTENTION AUX INFECTIONS". Donc, j'ai demandé le pourquoi du comment Question Question Question

La PCA est une maladie auto immune nous le savons tous. Nos défenses immunitaires sont amoindries d'entrée de jeu et en fonction de nos traitements, ben c'est encore pire affraid affraid

A part ça, la vie est belle et le soleil brille sunny sunny

Bizzz à tous
Babou flower
avatar
BABOU 31
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 247
Age : 62
Localisation : 31Petit coin de paradis dans les montagnes
Loisirs : motarde à 200°/°
Date d'inscription : 24/04/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patiente atteinte de PCA
humeur: toujours positive, voir bidonnante...
douleurs du moment: livrée en kit, remontée sans huile dans les boulons, ça coïnce......

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  mumububu le Mar 13 Nov - 19:20

Bonjour à tous

Cela fait plaisir de voir le forum trés vivant et en même temps d'avoir des nouvelles de Mitzy.
Je suis content que tu continues ton parcours dans le bon face à la PCa. Si on regarde bien, il y a des possibilités car Iancien Marin a dompté sa PCA, on a aussi Mitzy et d'autres qui peu à peu arrivent à mieux gérer en étant bien à l'écoute de son corps et de sa réaction face aux traitements.

Après le moral y joue beaucoup son rôle. On a pu aussi constater que le facteur grossesse, attente d'une nomination et les décés familiaux ont souvent précéder les premières attaques. Le tableau de Futal avait son mérite d'exister, on l'a tous un peu abandonner dans le temps, mais il sera peut être nécessaire de le remettre à jour pour le Conseil Scientifique. A voir.

Après c'est vrai qu'au début du forum, on avait jugé nécessaire de faire un chapitre présentation et après une suite dans une deuxième rubrique.
Mais quand on prend un peu de recul , on se rend compte qu'on est devenu plus nombreux et pour quoi ne pas laisser les rubriques PRESENTATION continuer à vivre ainsi.
C'est peut être plus simple pour se retrouver dans le temps, j'ai l'impression que l'on retrouve la même suite logique de messages que l'on avait sur FMO.
On pouvait plus facilement retrouver le cheminement des messages si on était absent du forum pendant quelques jours.

A vous de me dire

Bonne soirée à tous
Bruno
avatar
mumububu
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 605
Age : 51
Localisation : TOULON
Loisirs : anciennement le tennis, le foot,le jogging, aujourd'hui les associations, les enfants et ma femme
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Famille
humeur: se battre
douleurs du moment: je passe la main

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  Admin le Mar 13 Nov - 22:34

Wouah !!! Bonsoir tout le monde

Çà fait du bien de se lâcher de temps en temps.

J'ai juste une question pour tout ceux qui pensent que le fond du problème vient du plus profond de nous. Pourquoi le traitement de base de cette maladie n'est-il pas un antidépresseur? J'ai pas la réponse à ce jour confused mais je pense qu'il faut quand même creuser la voie car le somato et psyché sont étroitement liés comme le disait Tina.

Joël pas déprimé du tout.


Dernière édition par le Mer 14 Nov - 0:43, édité 1 fois
avatar
Admin
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 394
Age : 58
Localisation : Honfleur
Loisirs : jardin, piscine
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Je dors, mes neuronnes tounent au ralenti
douleurs du moment: çà va depuis que je suis à 15 mg

Voir le profil de l'utilisateur http://asso.orpha.net/AFPCA/cgi-bin/index.html

Revenir en haut Aller en bas

antidépresseur

Message  Sylvie 11 le Mer 14 Nov - 19:02

Bonjour Joël,

Les antidépresseurs, pas pour moi. Je trouve qu'on a déjà assez de médicaments qu'il ne faut pas en rajouter.

Pour moi je crois que la PCA on l'a en nous à la naissance et ce sont les évènements qui l'ont déclanchés. D'autres vivent les mêmes évènements s'en avoir la PCA donc comment savoir ? Personne ne réagit de la même manière aux difficultés rencontrées dans la vie.
Il y a ceux qui ont la slérose en plaques, le cancer, etc, etc..... Ça ne donne pas grand chose de tenter de trouver ce qui a causé ce mal mais ça vaut ++++ de trouver comment guérir.

C'est mon opinion.

Sylvie
avatar
Sylvie 11
grand orateur
grand orateur

Nombre de messages : 193
Age : 62
Localisation : Québec, Canada
Loisirs : informatique, sudoku, lecture
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Toujours de bonne humeur
douleurs du moment: Oreilles. Continue toujours les injections du Kineret

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  carile le Mer 14 Nov - 19:33

Bonjour Sylvie, Joël,

Je pense que c'était pour rire que Joël avait parlé d'antidépresseur pour soigner la PCA Laughing
Il n'empêche que la maladie peut créer de véritables états dépressifs et la dépression est une maladie qui, quand elle s'ajoute à la PCA et ne lui fait certainement pas de bien. On perd toutes ses armes pour lutter. Là les antidépresseurs sont très utiles et il ne faut pas les refuser si le médecin estime qu'on en a besoin.
Tout le monde n'est pas égal par rapport à sa façon de supporter psychologiquement une maladie aussi grave avec un avenir incertain. Il est sûr que vouloir s'en sortir et se battre pour y arriver, grâce à notre groupe très soudé, à notre association et à l'espoir qu'elle a fait naître, grâce aussi aux ressources personnelles et à la force de caractère des uns et des autres, ne peut être que très positif et concourir à la guérison.
Par contre, consulter un psychothérapeute pour apprendre à mieux se connaître, à comprendre le pourquoi de certaines actions, de certains blocages, de certaines révoltes, est une autre démarche : plus longue, plus complexe, plus difficile, mais qui peut s'avérer salutaire.
Maintenant, je suis d'accord avec Sylvie, je pense que ça ne résoud pas tout mais ça ne peut qu'aider et débloquer de gros problèmes qu'on n'avait pas bien identifié et qui se révèlent dans leur évidence.
Ce n'est pas Futal qui fait une psychothérapie, mais moi, depuis six mois maintenant. Et vraiment, mais vraiment, j'insiste. . . c'est très bénéfique pour nous deux, mais c'est dur, c'est long et ce n'est pas fini !
On peut en reparler sur la rubrique "divan" Wink Merci Joël Very Happy

Bises à vous

Carile
avatar
carile
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Bouc Bel Air (Aix en Provence)
Loisirs : ordinateur, cinéma, lecture, musique, randonnées, nature et jardinage, voyages, animaux...
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur:
douleurs du moment: çà va pas trop mal aujourd'hui

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

dépression

Message  Sylvie 11 le Mer 14 Nov - 23:47

Bonsoir Carile,

Un jour ou l'autre on fait face à des situations qui nous amènent quelquefois à éprouver des moments dépressifs. Si on se sent incapable de faire face à ces situations, une aide psychologique peut aider beaucoup. Il y a quelques années suite à des problèmes qui ne sont pas reliés à la PCA, j'ai eu à suivre une psychothéraphie qui comme toi Carile m'a aider à analyser et comprendre bien des choses. Personne n'est à l'abri de périodes dépressives et il ne faut pas avoir honte d'en parler. Naguère quelqu'un qui avait certains problèmes de ce côté était tout de suite catalogué comme """fou""" maintenant la société a évolué et ces traitements ne font plus autant sursautés la société et c'est tant mieux.

Bravo pour ce forum qui nous permet encore et encore de nous exprimer ouvertement sans se sentir juger.

Merci et à la prochaine,

Sylvie
avatar
Sylvie 11
grand orateur
grand orateur

Nombre de messages : 193
Age : 62
Localisation : Québec, Canada
Loisirs : informatique, sudoku, lecture
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Toujours de bonne humeur
douleurs du moment: Oreilles. Continue toujours les injections du Kineret

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  llic le Jeu 15 Nov - 1:11

Nous naissons tous avec un talon d'Achille, c'est pour ça que nous ne développons pas tous les mêmes maladies face aux mêmes évènements. Nous on a eu droit à la PCA !

Bonne nuit !

Christine
avatar
llic
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 549
Age : 59
Localisation : fuveau
Loisirs : animaux, nature, lecture, broderie
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur:
douleurs du moment: mal nul part

Voir le profil de l'utilisateur http://altr.forumactif.com/Corbeille-f2.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  Admin le Jeu 15 Nov - 1:36

Bonsoir,

J'ai regardé l'émission le droit de savoir hier soir avec le sujet des médecines dites parallèles. ce fut très éloquent. Je vais conserver encore longtemps la médecine proposée par notre médecine traditionnelle.

On voie bien que le psyché est capital dans toute maladie et que l'on peut même guérir avec un placebo à partir du moment ou notre tite tête le croit.

Je me suis un peu emballé sur des messages précédents car BEAUCOUP de médecins on tendance à vous dire d'aller chez le psy pour soigner nos douleurs.

J'arrête ce soir car boulot demain.

Joël
avatar
Admin
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 394
Age : 58
Localisation : Honfleur
Loisirs : jardin, piscine
Date d'inscription : 27/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Je dors, mes neuronnes tounent au ralenti
douleurs du moment: çà va depuis que je suis à 15 mg

Voir le profil de l'utilisateur http://asso.orpha.net/AFPCA/cgi-bin/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  carile le Jeu 15 Nov - 13:24

Oui Joël, j'ai eu beau la prendre en cours, j'ai trouvé que l'émission ne manquait pas d'intérêt. Le Dr Servan Schreiber n'est pas inintéressant dans son approche d'une médecine parrallèle et sa propre expérience est exemplaire, mais il n'empêche qu'il ne conseille jamais pour autant de renoncer à la médecine traditionnelle. Déjà il a mis le doigt sur le fait qu'on se servait souvent de lui pour lui faire dire ce qu'il n'avait jamais dit et il a fait quelques mises au point. Elle est là, la dérive : ceux qui veulent faire croire que l'on peut guérir sans médicament allopathique, avec la seule volonté, des pratiques de médecine ancestrale et une meilleure connaissance de soi. On arrive toujours à des dérapages dès qu'il est question de croyance ou de médecine alternative. En attendant les progrès de la recherche scientifique ont permis de guérir quantité de maladies auparavant incurables : tuberculose, septicémie, certains cancers, notamment chez l'enfant, lèpre, paludisme et autres... Ce ne sont pas les herbes, plantes et incantations qui ont été à l'origine de ces progrès considérables. Les médicaments allopathiques sont le plus souvent à base de plantes eux aussi, mais synthétisés, il n'est pas exclu que ce que l'on vend ou trouve sur internet, même sous l'étiquette bio, ne soit pas dangereux car n'ayant jamais fait l'effet d'essais thérapeutiques réels. Beaucoup de charlatans se prétendent naturophate, ne l'oublions jamais, ce sont des gens qui travaillent sur des sujets fragilisés et crédules.

Quand un médecin vous conseille un psy parce qu'il ne comprend rien lui même à vos douleurs, c'est un aveu d'échec de sa part : je ne trouve pas ce qu'a mon patient, c'est psychosomatique, je l'envoie chez le psychiatre. Ca devrait être alors au psychiatre, qui est médecin, de reconnaître que ce patient ne souffre pas de troubles mentaux et de le diriger vers le bon endroit. Et le bon endroit c'est l'hôpital universitaire, service de médecine interne, qui eux sont rompus à ces maladies sur lesquelles ont ne met pas de nom car trop rares et méconnus..

Par contre si une fois diagnostiqué on éprouve le besoin et la nécessité de faire un bout de chemin avec un psychiatre ou psychologue pour aider à y voir plus clair en soi, c'est une autre démarche, une démarche volontaire et même si ce n'est pas toujours facile, c'est un vrai voyage au fond de soi même et je suis absolument convaincue que ça ne peut qu'aider et être bénéfique dans la lutte contre la maladie et son rapport aux autres.
L'expérience de Mitzi est très intéressante, celle de Llic aussi.

Voilà, c'est comme cela que je vois les choses Shocked mais c'est bien d'en parler Very Happy Very Happy
avatar
carile
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 278
Age : 67
Localisation : Bouc Bel Air (Aix en Provence)
Loisirs : ordinateur, cinéma, lecture, musique, randonnées, nature et jardinage, voyages, animaux...
Date d'inscription : 29/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur:
douleurs du moment: çà va pas trop mal aujourd'hui

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  tina le Ven 16 Nov - 3:13

TRES CHERE CARYL
Je vois les choses comme toi aussi.Je regrette de ne pas avoir vu l'émission ..Les médecines alernatives ont leur place .La prise en charge psy est aussi,très importante mais chacun a le choix en fonction de son état ,des blocages et résistances ,quand ça devient 1 nécéssité vitale ....le pas est + rapidement franchi
Aucune médecine n'est efficace à 100% mais seuls les progrès de la recherche ont permis de trouver des traitements "allopathiques"efficaces et ça continue...
Grâce au RITUXIMAB (qui fait partie des biothérapies )on a sauvé + de 200 000 leucémies graves par exemple .
Les biphosphonates sont un progrès extra pour l'ostéoporose et les métas osseuses....
A mon sens la recherche sur la néoangiogènese (formation de nouveaux vaisseaux)impliquée dans les tumeurs cancéreuses ,dans les pathologies inflammatoires va (et apporte déjà pour certains cancers ) apporter des solutions thérapeutik prometteuses ....En bloquant ce processus les métastases et les tumeurs mères meurent car elles ne sont plus nourries et ce ne sont pas des chimiothérapies ....On traite certains cancers du rein et prostate métastasés (qui mourraient avant) ainsi avec 2cp/jour chez eux!!!!!
On devrait faire comme les chinois se traiter par les médecines alternatives toute notre vie afin de preserver l'harmonie corps/mental/âme et donc notre santé
Nous ne faisons pas assez de poltik de prévention....ça commence à changer...ANNE et son GI-GONG ,sa cuisine aux épices notamment le curry ...
Pour nous malades ,ne rien exclure et ne pas être sectaire....mais il ne faut pas lâcher l'allopathie quand elle est vitale...+ ce qui vous convient niveau med.alternatives...
BIZZZZZZZ Tina
Sleep
avatar
tina
pas moyen de l'arrêter
pas moyen de l'arrêter

Nombre de messages : 397
Age : 64
Localisation : Var
Loisirs : Lecture , Cinéma , Musique , Voyages,chant ....
Date d'inscription : 10/03/2007

Feuille de personnage
Votre Statut:
humeur: en fonction de MES COPINES Asthénie et Dolorosa!!!!
douleurs du moment: temps pluvieux ++++++

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

divan

Message  lucky le Sam 17 Nov - 13:25

j ai bien fait de vous rejoindre je vois que les sujets sont variés et annimées
et pendant ce temps et bien on ne pense pas au reste Very Happy Shocked
bonne journée a tous
Luc
avatar
lucky
frémissement de discours
frémissement de discours

Nombre de messages : 88
Age : 60
Localisation : Grasse
Loisirs : plongee-bouteille , moto et maintenant Deuky
Date d'inscription : 13/11/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: beaucoup mieux
douleurs du moment: dos

Voir le profil de l'utilisateur http://luc.lanteri@live.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  Sylvie 11 le Sam 17 Nov - 14:50

Bonjour Luc,

Je suis heureuse que déjà les bienfaits du forum te sont bénéfiques. Dans quelques temps tu pourras accéder au côté privé de ce forum d'où les sujets ne manquent pas. On y parle de tout, nos joies, nos peines, nos inquiétudes, nos voyages, etc, etc....

Ce forum va faire partie de ta vie et tu seras heureux à chaque fois que tu recevras un courriel qui t'annonceras un nouveau sujet.

Si tu aimes la lecture tu en auras pour plusieurs jours à tout lire.

Bon week-end,

Sylvie
avatar
Sylvie 11
grand orateur
grand orateur

Nombre de messages : 193
Age : 62
Localisation : Québec, Canada
Loisirs : informatique, sudoku, lecture
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Votre Statut: Patient atteint de PCA
humeur: Toujours de bonne humeur
douleurs du moment: Oreilles. Continue toujours les injections du Kineret

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le divan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum